A. Divers matériaux utilisés dans la vie de tous les jours

     Au cours de l’histoire des prothèses, différents matériaux ont été utilisés tels que le bois, le cuir, le métal, l'aluminium ainsi que le polyester et les matières plastiques. Cependant chacun de ces matériaux présentaient des inconvénients au quotidien. Dans cette partie nous verrons les matériaux utilisés pour répondre aux besoins actuels des handicapés.

 De nos jours on distingue différents niveaux d'amputations. En effet, il existe les amputations fémorales, les amputations tibiales et les amputations au niveau du pied. Ce choix est fondamental pour la suite de la prise en charge des patients amputés de jambe. Ce niveau est déterminé par le chirurgien en fonction de la situation clinique du patient.

Après l'amputation, les prothèses prescrites ne sont pas directement définitives. En effet, lors de la rééducation le volume du moignon peut changer (grossesse, reprise chirurgicale, hématome suite à traumatisme), c'est pourquoi on utilise des prothèses provisoires faites en général de matériaux thermoplastiques haute température et sans finitions esthétiques. 

Prothèse tibiale provisoire

prothèse tibiale provisoire

 

Une fois que le volume du moignon s'est stabilisé on va pouvoir passer aux prothèses définitives, qui seront faites en matériaux composites (fibres textiles imprégnées de résine durcissante) et avec une finition esthétique.

prothèse tibiale définitive

prothèstibiale définitive

 

Il existe deux types de prothèses : les prothèses endosquelettiques et les prothèses exosquelettiques. La prothèse endosquelettique est de loin la plus fréquente. Il s’agit d’une prothèse dont l’emboiture est reliée au pied par un tube de jonction, qui représente le squelette interne de la prothèse, qui en fait sa rigidité. L’esthétique de la prothèse doit alors être ajoutée autour sous forme d’un bloc de mousse sculpté. Ce type de prothèse est plus facile a réaliser et peut être retouché facilement (reprise des alignements surtout).

prothèse fémorale endosquelettique

prothèse fémorale endosquelettique

La prothèse exosquelettique est moins fréquente, de réalisation délicate, et non ou difficilement retouchable. Il s’agit en fait d’une prothèse faite d’un seul tenant emboiture/mollet/pied. Elle est creuse. Les alignements sont fixes et définitifs. Le squelette est alors externe et remplace l’esthétique en mousse. En général, ces prothèses sont en carbone et équipées d’un pied très basique. Ce sont les prothèses les plus légères, elles sont dites de "bains".

prothèse fémorale exosquelettique

prothèse fémorale exosquelettique

 

Les prothèses des membres inférieurs sont constituées d’un certain nombre de composants, qui sont les suivants : manchons en contact avec le moignon d’amputation, emboîtures et articulations (de genoux), pieds et chevilles, et diverses adjonctions et éléments de liaisons.

Les manchons sont utilisés comme intermédiaire entre le moignon et l'emboîture. Ils possèdent une fonction de chaussage, de confort, de protection et de reconfiguration (compatibilité entre la forme du moignon et celle de l'emboiture).

L'emboîture est la structure rigide de la prothèse qui va supporter le poids du patient et transmettre les mouvements du moignon lors de la marche. Elle favorise une répartition indolore des appuis. Elle a trois fonctions principales : suspension de la prothèse, appui de celle-ci sur le moignon (transmission des forces au cours de la phase d’appui) et activation de la prothèse par le moignon lors de la marche prothétique.

schéma de l'architecture tibiale

Schéma de l'architecture tibiale

 

Le pied idéal devrait posséder des caractéristiques théoriques telles que l'amortissement talonnier à l’attaque du pas, la mobilité sagittale et/ou frontale lors du déroulé du pas et la propulsion au décollement du talon. Il existe plusieurs type de pieds comme le pied SACH ou le pied articulé, tous deux fiables, solides et légers qui cependant diffèrent par de nombreuses caractéristiques comme l'utilisation et les personnes et les personnes à qui ils sont déstinés .

Chaque composant de la prothèse est formé de matériaux spécifiques. En effet, les pièces de liaisons (pyramides, tubes) sont faites en titane ou aluminium. Ces métaux sont notamment utilisés pour leur légèreté et leur excellent rapport force/poids. Les structures des genoux sont faites en aluminium et carbone.

En ce qui concerne les manchons, la mousse est un matériau très intéressant à traiter puisqu'il est confortable, souple et ferme à la fois. Cependant, la mousse fait parti des matériaux de « l'ancienne génération ». Les nouveaux sont faits en copolymère, gel de silicone ou polyuréthane. Ces matériaux possèdent des qualités exceptionnelles comme par exemple  la dureté, la résistance à la déchirure et à l'abrasion et la flexibilité. L'ajout de lycra apporte une plus grande élasticité aux manchons et améliore leur tenue, leur confort et leur résistance au froissage.

Les pieds à restitution d’énergie sont faits de carbone. La fibre de carbone présente de nombreux avantages tels que la robustesse, la flexibilité, la légèreté, la résistance élevée à la traction et à la compression et le rapport résistance/poids. Les autres pieds sont en caoutchouc, bois ou métal.


Pour l’emboiture, les matériaux doivent, si possible, pouvoir être retouchés pour s’adapter aux ressenties des patients : recoupe, collage de cale en mousse, ramollissement provisoire par canon à air chaud pour dégager ou renforcer des appuis. Le plâtre armé de métal peut être utilisé pour la première emboîture, dites de rééducation juste après l’amputation. Il permet de fabriquer rapidement une prothèse afin de verticaliser le patient et d'avoir un rôle bénéfique dans la fonte et la stabilisation du nouveau moignon. Les emboitures provisoires seront plutôt en thermoplastique haute température (polypropylène). Les emboîtures définitives sont en matériaux composites : fibres de verre ou de carbone, imprégnées de résine polyester.

Ainsi, les matériaux utilisés dans la fabrication des prothèses de tous les jours doivent allier les qualités suivantes : légèreté, résistance, solidité.

Les matériaux utilisés dans la conception des prothèses sont nombreux et offrent différents avantages aux amputés. Nous pourrons alors nous demander que choisir entre confort et durabilité.

 




Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×